Une dramatique récidive.

Horreur ! Une véritable tragédie... Le drame s'est déroulé à Dearborn Heights, dans le Michigan (nord-est des Etats-Unis), en septembre 2016.

Gregory Green vient d’être condamné pour le meurtre des quatre enfants de la femme qu’il avait épousée en sortant de prison, après avoir purgé une peine pour avoir tué sa précédente épouse.

Ce jour-là, Faith Harris-Green est retrouvée grièvement blessée dans sa cave, ses deux enfants adolescents sont tués d'une balle dans la tête, et ses deux filles, âgées de 4 et 5 ans, sont mortes également, intoxiquées au monoxyde de carbone.

Une première épouse, enceinte, tuée à coups de couteau

Le coupable : son mari, Gregory Green, qui est également le père des deux petites filles. Ce dernier a appelé le 911 pour se dénoncer.

L'homme n'en est pas à son coup d'essai, rappelle le Washington Post.

Green avait été condamné pour avoir tué, en 1991, son épouse d'alors, enceinte, à coups de couteau.

Après 16 ans de prison, en 2008, Green avait été relâché en liberté conditionnelle, essentiellement grâce à Fred Harris, un pasteur de Detroit, qui le connaissait avant son incarcération.

Ce dernier a insisté sur le fait que Green avait purgé sa peine, et qu'il serait bien accueilli au sein de la communauté de son église.

Quelques mois plus tard, Green épousait la fille du pasteur, Faith.

"Tu es un monstre"

Pour son crime, Gregory Green, aujourd'hui âgé de 50 ans, a été condamné il y a quelques jours à une peine de prison équivalente à la perpétuité, puisqu'il ne pourra être relâché que lorsqu'il aura 97 ans.

Il a reconnu ses crimes, sans parvenir à les expliquer.

Durant le rendu du jugement, Faith Harris s'est tournée vers celui qui a été son mari : «Tu es un escroc. Tu es un monstre. Tu es un diable déguisé. Même la torture et la mort ne rétabliraient pas la justice."

source

Conversations Facebook