Elle doit lui rembourser 24000 euros

A-t-elle voulu profiter de la générosité de son père, ou a-t-elle simplement eu besoin de plus de temps que la moyenne pour boucler ses études ? Une jeune femme a été condamnée par la justice autrichienne à rembourser une partie des frais engagés par son père pour payer ses cours. Un père a obtenu gain de cause devant la plus haute instance d'Autriche. Il avait porté plainte contre sa fille, estimant qu'elle avait mis trop de temps pour décrocher son bachelor.

Nombre de parents soutiennent financièrement leurs enfants jusqu'à la fin de leurs études. Et souvent, peu importe combien d'années ils prennent pour décrocher leur diplôme. Un père autrichien en a fait de même, mais finalement, il a estimé que sa fille, étudiante en architecture à l'Université de Vienne, avait mis trop de temps pour obtenir son bachelor. Il lui avait en effet fallu 13 semestres pour boucler ses études d'architecture alors que la durée moyenne est de 8,8 semestres.

Le père a-t-il raison de demander un remboursement à sa fille?

Oui! Elle a mis beaucoup de temps à finir ses études. Son père ne peut pas éternellement payer pour elle.

Non! Les parents doivent soutenir leurs enfants tant qu'ils en ont besoin.

C'est donc la raison pour laquelle son père a porté plainte contre elle, afin de récupérer l'argent qu'il lui a versé à partir du 10e semestre d'études. C'est ce que rapporte mardi le site d'information heute.at.

Elle doit rembourser 24'000 euros à son père

Selon le média, l'homme a récemment obtenu gain de cause devant la plus haute instance du pays, après avoir été débouté à deux reprises dans le passé. La Cour suprême a confirmé que la jeune femme avait nettement dépassé la durée moyenne du cursus bachelor et qu'elle avait ainsi perçu illégalement durant 39 mois de l'argent de la part de son père. Elle devra donc lui rembourser 24'000 euros ainsi que 8000 euros de frais de justice, relate «Die Presse».

Selon la presse autrichienne, cette affaire n'est pas un cas isolé. Le bureau d'avocats s'étant occupé de l'actuel dossier aurait à lui seul déjà traité six affaires similaires au cours des deux dernières années. Si, de manière générale, les parents sont tenus de financer ou d'aider à financer les études de leurs enfants, ces derniers doivent suivre les cours «de manière sérieuse et déterminée».

Source

Conversations Facebook