Un bébé âgé d’une quinzaine de mois a été admis dans un centre hospitalier suite à plusieurs blessures. En effet, ses parents se seraient servis d’une machine à laver pour le bercer.

Lorsque la petite est arrivée à l’hôpital, le personnel a tout de suite pensé qu’il s’agissait de violences infligées à la petite. Ils ont donc contacté les autorités. Face aux forces de l’ordre, la maman du bébé a nié  l'avoir maltraité, mais ses blessures disaient le contraire. 

Deux jours plus tard, la mère de la petite fille a été convoquée à nouveau pour un autre interrogatoire. Alors, elle finit par avouer que son compagnon s’est servi de la machine à laver pour empêcher la fillette de pleurer. En effet, il l’a placée dans le tambour puis a mis la machine en marche sans refermer le hublot. L’homme en question l’aurait menacée de mort si’ toutefois, elle osait le dénoncer. 

Interpellé par la police, le beau-père a nié les faits et affirme qu’il voulait tout simplement bercer sa belle-fille. 

Source

Conversations Facebook